Emplacement

Un site urbain façonné par le changement

Le parc Coopers et le pont Cambie ont beau ressembler à des espaces urbains typiques, ils possèdent quand même une histoire riche marquée par la glace, le feu, l’acier, l’art et oui, aussi le saumon.

Durant des millénaires, le territoire qui devint Vancouver était enseveli sous une plaque de glace de deux kilomètres d’épaisseur. Les autochtones firent leur apparition au moment où apparaissait, avec la fonte de la glace, un écosystème de plantes et d’animaux gorgé de pluie. Il y a au moins 10 000 ans, la région qui est maintenant Vancouver était occupée par trois groupes Salish : Squamish (Skwxwú7mesh), Tsliel-waututh, et Musqueam (Xwméthkwyiem).

Une terre riche en ressources naturelles

Le saumon du Pacifique a toujours été inséparable de la culture, de la spiritualité et de la subsistance des Premières Nations de la côte.

Ces groupes étaient les premiers à assurer l’intendance des ressources de la côte, grâce à la capture et au séchage du poisson pour garantir leur survie toute l’année, grâce à l’échange de leur pêche avec d’autres groupes et en honorant le saumon (et son cycle de vie) avec des cérémonies et des traditions qui existent encore aujourd’hui. Il y a seulement 150 ans, les eaux qui coulent sous le pont Cambie abritaient encore de riches ressources maritimes.

Le pont Cambie – en trois prises

Le pont Cambie, où a lieu UNINTERRUPTED, a été ouvert en 1985, mais c’est le troisième pont qui relie la rive sud de False Creek au centre-ville de Vancouver. La première version, datant de 1891, était un pont à chevalets en bois à travée tournante. Le pont suivant était un pont de niveau moyen à travée en acier de quatre voies supportant une voie de tramway. Le pont actuel ouvrit à la fin de 1985, juste à temps pour l’Expo 86 de Vancouver.

Et pour tous les passionnés, ce pont est une double structure de béton post et précontraint à travée continue. Il a une longueur de 1 100 mètres et comprend six voies de circulation et un passage piéton. Pour le reste d’entre nous ? Le dessous de ce pont très fréquenté est l’endroit idéal pour faire l’expérience d’UNINTERRUPTED.

Nettie Wild et l’équipe

Du passé au présent – et l’art public au parc Coopers

Ce pont urbain débordant d’activité tire son nom de la tonnellerie et scierie Sweeney qui était présente sur ce site de 1889 à 1981. Cette entreprise de fabrication de tonneaux était, pendant un temps, la plus importante de l’Empire britannique. Les fûts de toutes tailles qui y étaient confectionnés servaient à expédier des produits dans le monde entier – des pintes de fraises aux fûts de whisky ou de bière et de saumon fumé de 800 livres. La tonnellerie et la scierie ont fermé pour permettre la construction de BC Place et du nouveau pont Cambie. L’ouverture officielle du parc Coopers a eu lieu en 1997 et le planchodrome, ainsi qu’un terrain de jeux et une aire de loisirs qui s’est développée tout autour, ont été ajoutés en 2003.

Le parc Coopers et ses environs immédiats abritent plusieurs œuvres d’art public et d’installations. Vous remarquerez en particulier A False Creek (2012) de Rhonda Weppler et Trevor Mahovsky. Les bandes bleues peintes sur les piles du pont Cambie et les 15 lampadaires autour du mur de protection marquent le point médian projeté de la montée du niveau de la mer, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (afalsecreek.ca).

Promenez-vous un peu plus loin et vous verrez des images sur les abris et les chaises qui surplombent le mur de protection. C’est Lookout (1999) de Christos Dikeakos et Noel Best, qui retrace l’histoire naturelle et industrielle du site. Sur le rivage à l’ouest du pont Cambie, vous trouverez Time Top (2006) de Jerry Pethick. Cette sculpture en bronze recouverte de pouces-pieds ressemble à un vaisseau spatial des années 1940 et représente un voyage dans le temps et dans l’histoire imaginaire.

Pour plus de renseignements sur les œuvres d’art public dans les quartiers de Yaletown et de False Creek, visitez : http://vancouver.ca/files/cov/public-art-brochure-yaletown.pdf

Où l’art rencontre la nature

UNINTERRUPTED : Un spectacle cinématique DÈS MAINTENANT

Le spectacle GRATUIT a lieu du mardi au samedi, du 28 juin au 24 septembre 2017. Cette projection d’une durée de 25 minutes. Le spectacle gratuit prend place au parc Coopers, à l’extrémité nord du pont, et peut accueillir jusqu’à 800 personnes chaque soir.

En apprendre davantage

x

Choisir une image