Avec le soutien initial de l’Office national du film pour la création d’un court-métrage, Nettie commença à expérimenter avec plusieurs idées d’installation et se mit à la recherche d’un site pour projeter des images dans un lieu public. Après plusieurs jours décevants passés en vélo tout autour de Vancouver, Nettie et le monteur Michael Brockington, se rendirent compte à quel point l’architecture du centre-ville de Vancouver est recouverte de verre – une surface qui ne convient pas aux projections.

 

Heureux hasard et saumon

Après un autre jour de reconnaissance, en rentrant chez eux par la piste cyclable qui passe près du pont Cambie, Nettie et Michael s’arrêtèrent net. Le dessous du pont était un site de projection idéal. Était-ce vraiment possible ? Les demandes de renseignements initiales auprès du service technique de la Ville de Vancouver suscitèrent l’enthousiasme et l’appui de celui-ci, ouvrant la voie pour un premier essai sur le pont en 2013.

Un peu plus tard, Betsy Carson, la partenaire de production de longue date de Nettie, se joignit à l’équipe pour diriger ce qui deviendrait un processus de production extrêmement complexe. La Fondation du saumon du Pacifique (FSP) offrit son soutien dès le début en tant que partenaire communautaire – malgré le fait que d’envoyer des saumons cinématiques sur un pont sorte tout à fait du cadre de leur mission habituelle.

Au début de 2014, la réalisatrice Rae Hull se joignit à Nettie et à Betsy, apportant une expérience de calibre olympique dans la mise en œuvre de projets d’art public et de médias à grande échelle. Surnommées les « sœurs saumon », les trois femmes durent bientôt faire face à de nombreuses échéances redoutables pour lever des fonds qui permettraient à Nettie et à son équipe de filmer la prochaine grande migration du saumon dans la rivière Adams.

Les premiers champions de l’équipe, Vancity, the Gordon and Betty Moore Foundation, Tides Canada et la FSP, ainsi que quelques donateurs individuels, furent frappés par la nature unique de ce projet. Ils permirent à Nettie et à son équipe d’aller filmer sur la rivière en octobre 2014 et de capturer de façon innovatrice la beauté inhérente au saumon et à la rivière – tout en mettant au point de nouveaux supports de caméra conçus spécialement pour ce projet.

 

Démêler des défis techniques

Obtenir de belles images, ce n’était que le commencement. Projeter des images à haute résolution filmées dans la nature sur plusieurs surfaces, et cela sur un pont d’un kilomètre de long à plusieurs mètres de hauteur ? Pas une mince tâche – et une tâche que personne n’avait encore réussie. Anthony Diehl faisait maintenant partie à part entière du projet, apportant son expertise en cartographie numérique et en évènements avec projections à grande échelle. Avec Michael dans la salle de montage, l’équipe mit au point de nouvelles méthodes pour créer des séquences (comme pour n’importe quel film), puis ce fut la visualisation des images sur un balayage laser en 3D du pont Cambie.

Pendant ce temps-là, les sœurs saumon devaient s’atteler à la préparation d’un évènement en direct qui aurait lieu sous le pont. Cela nécessitait le soutien du Park Board de Vancouver et un plan convenant à un quartier résidentiel urbain. La petite équipe s’agrandit considérablement et s’augmenta de plusieurs membres chargés du montage, de la production sonore, de la cartographie numérique, de spécialistes d’évènements en direct et en ligne, collaborant avec d’autres groupes, comme des ingénieurs et le personnel de la ville de Vancouver et du Park Board.

 

Un effort créatif collaboratif

La mise en œuvre d’un projet d’art public centré sur le saumon nécessitait aussi de puiser dans le vaste réseau d’individus et d’organisations qui le protègent. Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’équipe a appris à valoriser l’importance de ce travail. Nous allons mettre en lumière le plus possible d’activités et encourager les gens qui font l’expérience d’UNINTERRUPTED à se mettre en relation avec des organisations de protection du saumon au sein de leur communauté et au-delà.

Nous sommes heureux de vous compter parmi nous et nous espérons que l’histoire du saumon sauvage vous inspirera.